Quels sont les types de prisons qui existent en droit ?

Quand on parle de prison, beaucoup de personnes ignorent qu’il en existe plusieurs types. Mais oui, il existe plusieurs types de prisons. Chaque type de prisons joue un rôle bien déterminé dans l’organisation de la justice. Ainsi, nous avons la maison d’arrêt, le centre de détention, la maison centrale et le centre pénitentiaire. Découvrons chacun de ces types de prisons à travers cet article.

Maison d’arrêt

Le premier type de prison centrale de notre liste est la maison d’arrêt. La maison d’arrêt, est le type de prison dans laquelle sont retenues les personnes qui sont en attente de jugement. En d’autres termes, dans ce type de prison, on retrouve les personnes accusées d’un crime donné et n’ayant pas encore bénéficié d’un jugement. Ainsi, elles sont détenues de manière provisoire en attendant d’être jugées.

Aussi, il est possible de retrouver dans une maison d’arrêt, les personnes qui sont condamnées à une peine minimale. Exceptionnellement, une personne accusée à une peine inférieure à deux (02) ans peut donc la purger dans une maison d’arrêt. De même, pour les personnes ayant eu une peine maximale, elles peuvent purger le reste de leurs punitions dans une maison d’arrêt.

Centre de détention

Le centre de détention est le deuxième type de prison connu. Créé en 1975, il a pour but de garder enfermé, les personnes pouvant facilement être réinsérées dans la société. Ainsi, lorsqu’une personne condamnée, à la possibilité de bénéficier d’une réinsertion, tant sur le plan professionnel que personnel, elle est mise dans un centre de détention.

Un centre de détention est caractérisé par un certain nombre de choses. Il permet d’abord d’appliquer un régime différencié à chaque prisonnier. Grâce à ce régime, chaque détenu bénéficie d’un programme de réinsertion qui lui est propre. Ensuite, le centre de détention donne la possibilité aux détenus, d’effectuer des activités ensemble. Enfin, un centre de détention permet à prisonnier d’avoir accès à une formation ou à un travail, en fonction de son profil.

Maison centrale

La maison centrale est le troisième type de prison. Contrairement au centre de détention, la maison garde enfermées les personnes ayant une faible possibilité de réinsertion dans la société. On y retrouve aussi les condamnés à une longue peine et ceux ayant commis des crimes graves. Également, la sécurité qui existe dans cette prison est de grande importance. Ceci est dû au fait que les prisonniers qui s’y trouvent sont considérés comme étant difficiles.

Bien qu’il s’agisse d’une prison pour les prisonniers difficiles, ces derniers ne bénéficient pas moins d’une possibilité de réinsertion sociale, même si cela est faible. Ainsi, une maison centrale dispose d’une modalité consacrée à la réinsertion sociale des prisonniers. Cette modalité étudie le cas de chaque prisonnier et lui offre la possibilité de s’intégrer à nouveau dans la société.

Centre pénitentiaire

Le centre pénitentiaire est la dernière prison qui existe. Contrairement aux autres types de prisons, le centre pénitentiaire dispose de plusieurs régimes de détention. On peut donc y trouver plusieurs quartiers. Chacun d’eux présente un objectif bien définit, mais sont complémentaires.

Ainsi, le premier quartier du centre pénitentiaire appelé maison centrale, détient les condamnés à de longues peines. Quant au centre de détention qui est le deuxième quartier, détient les prisonniers pouvant bénéficier de réinsertion ou pouvant être libérés. Nous avons aussi le quartier semi-liberté et la structure d’accompagnement vers la sortie. Chacun de ces quartiers sont destinés à ceux qui sont définitivement condamnés.

Quant aux prisonniers qui ne sont pas encore jugés, ils sont détenus dans le quartier maison d’arrêt.